La coccygodynie est définie par des maux de dos situés précisément au niveau du coccyx.

Le coccyx – un os en forme de triangle – est d’une importance capitale car il est le point central sur lequel vous vous assoyez.

Son petit nom lui aurait été attribué par Hérophyle (célèbre médecin de la Grèce antique), qui avait remarqué que cet os atypique avait la même forme courbée que le bec du coucou égyptien nommé Clamator Glandarius.

anatomie du coccyxÉtant situé au bas de votre colonne vertébrale, à la hauteur des fesses, sa fonction principale pourrait être comparable à celle d’un pied de tripode.

Le coccyx est constitué de 4 (parfois de 3, et parfois de 5) vertèbres, le tout étant relié au bassin par des ligaments et des articulations.

Puisque le coccyx soutient votre dos et sa posture en position assise, il est facile de s’imaginer la gravité de la situation si cette partie de votre corps était endommagée. Aussi petit soit il, le coccyx possède un rôle primordial dans l’équilibre statique du corps.

Touché et douloureux, le coccyx peut rendre une action de la vie de tous les jours aussi simple que de vous asseoir impossible !

Quels sont les symptômes de la coccygodynie ?

Comment faire pour savoir si vos maux de dos sont dus à une coccygodynie ?

Voici une liste des principaux symptômes de cette douleur qui apparaît au bas du dos :

  • douleur déclenchée en station assise ou lorsque l’on tousse.
  • déclenchement d’une douleur bien prononcée lorsque vous vous relevez.
  • diminution ou disparition de cette douleur après s’avoir allongé.
  • mal au bas du dos récurrent après un événement traumatique comme une grosse chute ou un accident quelconque dans lequel il y a eu un choc important sur la partie postérieure de votre corps
  • douleur vive lors de l’appui sur la pointe du coccyx.

Notez que cette douleur coccygienne peut irradier dans le petit bassin, les cuisses, les lombes, et la région fessière.

Le diagnostic d’une coccygodynie, comment ça marche ?

diagnostic coccygodynie,

À l’aide d’une radiologie dynamique, le médecin va comparer des clichés en position assise et en position debout.

En superposant les images, il tracera et calculera un angle de mobilité pour mesurer le degré entre la flexion et l’extension du coccyx.

Il est aussi possible que le médecin utilise le toucher rectal pour voir si c’est bien une coccygodynie.

Dans un tel cas, il va donc introduire son index dans l’anus pour palper la face antérieure du coccyx pour reproduire la douleur décrite par le patient.

Le toucher rectal peut aussi être utilisé pour tester la mobilité du coccyx en le faisant aller légèrement de l’avant à l’arrière.

Si la mobilité de celui-ci est réduite, une douleur aiguë apparaîtra soudainement lors de la flexion ou de l’extension du coccyx.

La coccygodynie est elle la cause de votre lombalgie ?

En général, une coccygodynie est causée par un mouvement anormal ou un déplacement soudain des os du bassin.

Le coccyx se situe dans le prolongement du sacrum et plus il est aligné avec celui-ci, moins qu’il n’y a de risque pour les blessures.

Voici quelques causes principales qui peuvent causer une coccygodynie :

  • une chute importante sur le derrière peut donner un choc trop intense sur le coccyx, et ainsi le désaligner du sacrum.
  • l’accouchement est une cause assez commune, car au passage du bébé, le coccyx se fera déplacer un tantinet. Dans la plupart des cas, ce déplacement est trop minime pour causer de la douleur sur une longue durée de temps.
  • plusieurs petits chocs à répétition sur le derrière, comme pour les motards, les cyclistes ou les gens qui pratiquent l’équitation par exemple.
  • luxation, un mauvais déplacement de deux surfaces articulaires qui supprime la connexion qu’elles ont entre elles. Une luxation survient souvent chez les personnes qui souffrent d’obésité et elle représente de 20 à 25% des cas de douleurs au coccyx.
  • une entorse du ligament sacro-coccygien. Ce ligament lie le sacrum au coccyx.
  • flexion trop intense du coccyx en position assise, aussi appelée hypermobilité.
  • chez les sujets maigres, une petite épine osseuse (l’épine coccygienne) peut causer une inflammation. Cette inflammation porte le nom de bursite, celle-ci touchant une poche de liquide qui est contenu dans vos articulations.
  • une rigidité anormale d’une épine coccygienne peut créer des douleurs à votre dos.
  • une névralgie des branches postérieures des nerfs sacrés.
  • une lésion du coccyx.
  • chez les femmes, une inflammation de l’utérus peut être à l’origine d’une coccygodynie.
  • toujours chez les femmes, certains problèmes touchant les organes rattachés à l’utérus (la trompe de Fallope, les ovaires) peuvent être l’origine d’une coccygodynie.
  • une fracture du coccyx due à la fatigue ou l’usure de celui-ci est très grave et doit être vue par un médecin aussitôt que possible.
  • dans certains cas, il a été observer que la dépression prolongée chez un individu pourrait mener vers de mauvaises habitudes qui engendrerait une coccygodynie.

Et voici les facteurs de risque qui peuvent causer une coccygodynie :

  • le surpoids ou l’obésité légère ou sévère.
  • l’anorexie ou toute personne maigre et en dessous de son poids santé. Les personnes maigres sont sujettes à l’apparition d’une épine coccygienne.
  • certaines personnes ont une anatomie du coccyx qui présente une forme étant plus à risque de créer des douleurs au dos que d’autres.
  • dans des cas plus rares, les symptômes de la coccygodynie peuvent être causés par une tumeur, une infection ou une inflammation.

Quels sont les traitements pour guérir de la coccygodynie ?

Sale
Bonmedico - Coussin De Siege Orthopedique avec Epaisseur De...
411 Reviews
Bonmedico - Coussin De Siege Orthopedique avec Epaisseur De...
  • SOULAGE LA DOULEUR : Soulage immédiatement la douleur de la colonne vertébrale et des fesses en...
  • TECHNOLOGIE DE POINTE : Hybride avec gel innovant / mousse à mémoire de forme. Ce modèle...
  • POLYVALENT : Cet oreiller peut être utilisé partout. Parfait pour un fauteuil roulant, une chaise...

Que faire si votre mal de dos ne fait qu’empirer avec le temps ?

Il est important de prendre en compte que le traitement d’une coccygodynie variera grandement selon son diagnostic.

Voici une liste de traitements simples et efficaces pour soigner ou diminuer la douleur qui s’intensifie au bas de votre dos :

En général, éviter la position assise est la solution numéro 1 pour diminuer la douleur de votre dos.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser un coussin orthopédique sur lequel vous assoyez le haut de vos cuisses, pour supprimer toute pression sur le coccyx. Il est important de venir mettre votre poids sur les tubérosités ischiatiques.

Vous pourriez également :

  • vous voir prescrire la prise d’anti-inflammatoires ou d’antidouleurs pendant quelques jours.
  • avoir à appliquer de la chaleur ou du froid en alternance et régulièrement sur la zone douloureuse.
  • changer de point de pression autour de la partie basse du dos pour avoir une posture adaptée et ainsi éviter l’aggravation de la situation.
  • changer votre activité sportive pour de la natation et/ou du pilates (et avec l’accord de votre médecin traitant)
  • pratiquer des séances de kinésithérapie

Comment l’ostéopathie peut soigner un coccyx déplacé ?

ostéopathe coccygodynie,

Disons que votre réflexe premier ne devrait pas être d’aller voir un ostéopathe. Ce dernier ne doit intervenir que dans certains cas bien spécifiques et en seconde intention.

La vérité c’est que l’ostéopathie donne des résultats assez médiocres en cas de coccygodynie. Les résultats pourront toutefois être meilleurs si les points douloureux ne sont pas situés sur l’os mais à côté (ligaments sensibles que l’ostéopathe va pouvoir venir masser et détendre). Vous pouvez prendre un rendez-vous d’ostéopathie avec Medoucine par exemple

*Les manipulations de l’ostéopathe consisteront :

  • à redonner une mobilité optimale au rachis lombaire, aux articulations du bassin et coxofémorales ainsi qu’à l’articulation sacrococcygienne
  • à équilibrer les tensions musculaires du plancher pelvien, détendre les ligaments locorégionaux et harmoniser les diaphragmes pelvien et thoracique
  • à équilibrer l’axe crânio-sacré
  • à travailler sur les organes pelviens
  • à stimuler les systèmes vasculaires, veineux et lymphatiques

N’hésitez cependant pas à aller voir votre ostéopathe le plus proche si vous souffrez de douleurs lombaires mais que les radios du coccyx n’ont rien montré d’anormal dans cette zone.

Autres traitements

Si la douleur est trop intense et que le problème persiste, voici les options de traitement qui requièrent une assistance médicale pour traiter votre coccygodynie (ne vous lancer jamais dans l’auto médication et allez consulter pour avoir votre plan d’actions).

  • opération manuelle intra-rectale. Cette opération est effectuée parfois sous anesthésie, et consiste à tirer le coccyx à l’aide de l’index. Il faut donc que le médecin introduise une partie de sa main dans l’anus pour atteindre l’os du coccyx. Ce traitement est surtout nécessaire pour les cas de luxation ou de subluxation antérieure.
  • l’infiltration intradiscale de l’articulation sous contrôle radiographique avec de la cortisone (ou de la prednisolone), effectué lorsque l’articulation présente une lésion.
  • la mésothérapie, celle-ci consiste à injecter de faibles quantités de médicaments sous le derme de la peau à l’aide d’une aiguille.
  • le traitement chirurgical, bien qu’il soit rare de se rendre jusque-là, mais si les douleurs sont vives au point de devenir handicapantes, il faudra hospitaliser le sujet pendant au moins une semaine et l’opérer à l’aide d’une chirurgie pour replacer le coccyx. Dans un tel cas, on effectuera une ablation du coccyx, appelée coccygectomie.
  • la prise de multiples séances d’ostéopathie ou de massages thérapeutiques. Ceux-ci permettront dans beaucoup de cas de restaurer la mobilité du coccyx et de replacer les vertèbres rattachées à celui-ci. Cette alternative est efficace pour les femmes qui viennent d’accoucher et pour les coccygodynies touchant la région lombaire.
  • en cas de fracture du coccyx, une utilisation de la kinésithérapie ou de la physiothérapie a montré de très bons résultats pour retrouver la mobilité.

Source :

* http://blog.reflexosteo.com/coccyx-rappels-anatoniques-pathologies-associees-et-traitement-osteopathique/